Ces dernières années ont vu les jeux en ligne prendre une nouvelle dimension sur le marché au point de susciter les convoitises de nombreux investisseurs qui n’ont pas hésité à investir des sommes colossales dans ce secteur sur lequel tous les experts s’accordent à dire qu’il est très porteur. C’est ce qui explique d’ailleurs l’importance de ces investissements qui ne tarderont à porter leur fruit si l’on se fie, en tout cas, au nombre grandissant de joueurs qui privilégient désormais les jeux et les paris en ligne et délaissent les casinos terrestres, qui existent pourtant depuis des décennies. En effet, des millions de joueurs en ligne aux quatre coins du globe s’adonnent tous les jours à leur passion pour le jeu : machines à sous et évidement bien d’autres types de jeu mais pour lesquels nous, personnellement, portons moins d’intérêt.

L’arrêt Gambelli

L'arrêt Gambelli rendu par la Cour de justice européenne dès le mois de novembre 2003 a constitué un tournant dans le secteur des jeux en ligne dans la mesure où il a ouvert la voie pour développer ce secteur de manière considérable. Cette loi a permis de réglementer le secteur des jeux et paris en ligne à travers la mise en place de normes strictes auxquels devra se conformer tout opérateur de jeux en ligne sous peine de se voir retirer sa licence.

Cet arrêté a confirmé également le fait que les différentes restrictions relatives au marché national n'étaient pas admises si elles visaient à atteindre des fins non protectionnistes et obéissaient dans le même temps à des aspects de cohérence stricte. Cette jurisprudence, née de la volonté de la Commission européenne, a marqué de manière progressive la transition d’un nombre grandissant d'Etats membres d'un régime de monopole vers un marché du jeu dont la réglementation est assurée grâce à un système de licences multi-opérateurs.

Des mesures insuffisantes ?

Cela dit, de nombreux experts estiment, pour leur part, que la situation réglementaire est néanmoins insuffisante pour une multitude de raisons. Ainsi, et selon leur propre appréciation toujours, ils trouvent que les restrictions nationales menacent encore le modèle de jeu en ligne et prive aussi les joueurs d’une liberté de choix plus importante.

En tout cas, dans un cadre réglementé de manière stricte, le web offre un niveau de transparence et de traçabilité des transactions satisfaisant. Ce sont, en effet, des facteurs très dissuasifs qui réduisent quasiment à néant les possibilités de fraude ou encore de blanchiment d'argent.

Certes, il est établi que certaines de ces restrictions ne visent qu'à protéger les opérateurs nationaux de la concurrence européenne mais l'expérience a d’ores et déjà prouvé par le passé que les restrictions abusives en vigueur contraignent bien souvent les joueurs à se détourner vers des sites de jeux qui ne sont pas soumis la juridiction communautaire et qui sont, par conséquent, probablement risqués. L’évolution vers un système de réglementation européenne afin d’assurer la protection en ligne des joueurs européens reste donc un enjeu crucial.

Tout ce qu’il y a à savoir sur les débuts des machines à sous se trouve ci-dessous :